Créé en 2007 à l’initiative des acteurs et entrepreneurs culturels d’Afrique et de sa diaspora, le Rapec milite pour un nouveau dynamisme de l’activité culturelle du continent africain

La conviction du Réseau africain des promoteurs et entrepreneurs culturels (Rapec) est que la lutte contre le sous-développement en Afrique pourrait aussi s’organiser autour de ses ressources culturelles, qui, mieux gérées, constitueraient des leviers de croissance.

Pour rentabiliser l’activité culturelle et permettre aux différents acteurs du paysage d’en tirer la quintessence, l’organisation panafricaine réclame la mise en place d’une politique africaine harmonisée prônant sur le plan législatif, le secteur culturel comme une activité économique à part entière.

Aussi le Rapec a pour ambition d’être un véritable moteur de propositions pour une meilleure valorisation et protection du patrimoine culturel africain, qui donne déjà l’opportunité à ses gardiens d’en tirer profit, notamment à travers le tourisme.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s