La JMCA

La Journée Mondiale de la Culture Africaine (JMCA) est l’une des recommandations fortes issues du premier Congrès panafricain organisé par le RAPEC les 17 et 18 novembre 2011 à Lomé (Togo), en collaboration avec l’UNESCO, les Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLUA) et avec le soutien du Groupe des pays d’Afrique Caraïbes et Pacifique (ACP) et bien d’autres institutions internationales. Cette recommandation proposait que l’Afrique, berceau de l’humanité, se dote d’une date symbolique pour célébrer ses us et coutumes, ses valeurs et ses traditions.

À ce titre, le RAPEC et ses partenaires proposent que la journée du 24 janvier soit universellement reconnue comme la date de la JMCA, en référence à l’adoption de la Charte de la Renaissance Culturelle Africaine par les Chefs d’État et de Gouvernements de l’Union Africaine (UA) à Khartoum en République du Soudan le 24 janvier 2006.